Circuler sur la Cycloroute de Bellechasse

  • La piste la plus agréable à parcourir
  • Des paysages variés à découvrir
  • Le cyclomur, un secret à partager
  • La Cycloroute de Bellechasse, une voie ferrée historique
  • Une histoire à connaître

De nouveaux services pour les usagers

En 2013, la Cycloroute de Bellechasse s'est enrichie de nombreux équipements destinés à améliorer le confort et le plaisir des usagers. On retrouve maintenant des supports de réparation des vélos à Saint-Anselme et au parc des chutes d'Armagh. Les municipalités de Sainte-Claire, Saint-Nérée, Saint-Damien-de-Buckland et Armagh ont installé des structures munies de bancs qui permettent aux cyclistes de se reposer à l'abri des intempéries. L'architecture de trois de ces abris est inspirée des anciennes gares qui jalonnaient le tracé hérité de deux voies ferrées maintenant abandonnées. Une nouvelle signalisation et quelque 35 panneaux d'interprétation historique ont aussi été mis en place pour expliquer la thématique ferroviaire. Enfin, une douzaine de panneaux d'information rappellent l'importance du secteur agro-alimentaire dans Bellechasse.

Les services de base

La Cycloroute de Bellechasse a été conçue selon des critères de sécurité et de confort les plus exigeants. La piste est entièrement asphaltée et des lignes de signalisation séparent clairement les voies de circulation. Les ponts et endroits escarpés sont protégés par des clôtures. Évitez de vous aventurer en dehors de l'emprise car certains talus présentent des dangers.

Le parcours traverse des zores urbaines, agricoles et forestières. Les usagers sont priés d'adapter leur conduite en fonction de ces différents milieux. À l'occasion, la voie est partagée avec les automobilistes sur de courtes distances, comme à Saint-Anselme et à Saint-Malachie. De juin à septembre, une patrouille à vélo est en opération; le service peu être interrompu en cas de mauvais temps.

Les services privés ne sont pas accessibles en tout temps. Une vérification téléphonique préalable s'impose. Mais attention, votre téléphone pourrait se retrouver dans une zone non desservie par votre fournisseur de services téléphoniques sans fil (cellulaire).

Signalisation

La piste cyclable dispose d'une signalisation conforme aux normes du ministère des Transports du Québec : les bornes kilométriques, arrêts, traversées de voies publiques, noms de lieu et portions partagées sur la voie publique sont bien indiqués. Des cartes de localisation jalonnent aussi le parcours.

Accès contrôlés

En période d'opération, les accès à la piste cyclable sont limités par des barrières qui en interdisent la circulation aux automobilistes et aux quadistes. Les cyclistes doivent cependant être prudents aux approches des entrées privées car des propriétaires peuvent traverser la voie à l'occasion.

Stationnements

Sept stationnements gratuits sont disposés aux extrémités et le long du parcours de la piste cyclable. Les usagers peuvent y laisser leur véhicule à leurs risques car aucune surveillance continue n'y est exercée. La localisation de ces stationnements est montrée sur la plupart des cartes mises à votre disposition. On y retrouve toujours au moins une toilette et une table, parfois même un abri.

Équipements

Les usagers peuvent utiliser différents équipements disposés à des endroits stratégiques : abris avec bancs, supports à vélos, bancs, poubelles, tables à pique-nique et toilettes. Certaines municipalités ont installé des infrastructures d'accueil additionnelles, comme à Saint-Anselme et Armagh où des supports de réparation mettent à votre disposition des outils de réparation de base.